| VOYAGE - Vietnam et Thaïlande 2016 en sac à dos : Partie IV - CAT BA |


Le bus était à l’avance. Nous arrivons à 3 heures de matin à Hanoï… Haha ! Et devinez quoi encore ? Il pleuvait…

Heureusement, j’ai cherché à l’avance l’adresse de la gare routière pour prendre le bus direction Haiphong. En route pour une marche d’une demi-heure sous une fine petite pluie !

Arrivés sur place, tout était désert. J’avais pour information que le premier bus était à 5 heures du matin. Après avoir croisé quelques pèlerins et demandé notre chemin, nous nous sommes installés dans un bus avec des norvégiens et des cafards ! :D

A Haiphong, nous sommes directement pressés pour prendre le taxi afin de rejoindre une agence de voyage qui amenait les norvégiens à Cat Ba et nous embarque par la même occasion. Super ! On s’est retrouvé, à peine, réveillés dans un taxi à attendre un autre bus. Qui dit beaucoup de transport, dit plus de dépense ! Heureusement, après avoir calculé, nous étions dans le tarif que j’avais prévu à la base. (Sachez juste qu’il existe des bus qui font le trajet direct de Sapa à Haiphong).

Nous avions un peu plus de 30 minutes avant le départ de notre bus. J’avais repéré un petit marché et des petits restaurants improvisés de street food, ce que j’appelle les petits boui boui. Nous y avons été accueillis avec un grand sourire. J’ai vraiment adoré cette petite femme qui nous faisait à manger. Assise sur son petit tabouret, elle avait tout en main et ne se levait même pas pour servir. J’ai pris du banh cuon et les deux autres du Phô. A un moment donné, en savourant notre repas, je repère qu’elle vendait des œufs couvés (des œufs avec le poussin dedans...). Je savais que mon mari voulait le goûter alors je lui en commande un bol de deux. L’aspect est drôle… Nous distinguons très clairement le bec, les plumes, les pattes. Je l’ai goûté pour la première fois. Cela a un goût d’œuf avec le côté croustillant en plus lol ! Je ne savais pas ce qui craquait sous ma dent mais il fallait que je goûte. Malheureusement, étant très sensible aux textures, cela m’empêche d’apprécier les repas qui sortent un peu de l’ordinaire.

Avant de passer à la suite, je tiens absolument à appuyer la gentillesse de la petite dame ! Etant au Vietnam depuis juste 4 jours, j’ai bien compris comment raisonnaient certains vietnamiens appâtés par le gain. J’ai observé la cuisinière et j’ai remarqué qu’elle nous a demandé le même tarif que pour les locaux. Cela change tellement de Sapa ! Je sentais déjà que j’allais adoré Cat Ba si tout le monde était comme elle.

Après une nuit et un réveil plutôt tumultueux, nous voilà enfin arrivés dans la ville de Cat Ba, accueillis par le soleil. Cela nous changeait beaucoup des derniers jours.

Première mission après une nuit avec si peu de sommeil, chercher un hôtel. Nous n’avons pas eu à chercher longtemps car tout le long de la rue principale face au port, ce ne sont que des hôtels ! Nous avons pris le premier visité à 8 euros la nuit pour une chambre de trois personnes, ce qui nous faisait moins de 4 Euros par nuit par personne. Pour la première journée, nous avons choisi un programme assez tranquille afin de déterminer ce que nous allons faire les prochains jours. N’ayant pas de contrainte de temps, nous pouvons choisir de rester 2 jours autant que 3 jours et même le reste de notre séjour (C’est comme ça que j’aime voyager !!).

Nous optons pour la marche et faisons le tour de la ville. L’après-midi, nous nous sommes dirigés vers la plage pour nous y poser et nous détendre. Il n’y avait pas grand monde. J’y ai fait ma sieste mais j’ai été réveillée par une groupe de vietnamiens bruyants. Et oui !!! Au Vietnam, même à la campagne, c’est toujours bruyant que cela soit les klaxons, les personnes ou les insectes.

Nous nous sommes par la suite promenés au marché et avons redécouvert les odeurs et les couleurs. J’adore les marchés ! Nous avons continué le long d’un lac où jouait des enfants tout autour. C’était un plaisir de les regarder jouer. Il venait vers nous pour avoir des fruits que nous venons d’acheter. Ces brèves rencontres sont très agréables.

Ensuite, nous sommes arrivés au port. Il y avait des chaises en plastique rouges et jaunes et une serveuse peu agréable assise à côté de son stand-restaurant. Nous avons commandé des bières et des gâteaux salés pour prendre l’apéro devant le port, tout en savourant le coucher du soleil.

Pour finir notre première journée ensoleillée, nous dînons dans un restaurant pris au hasard. Nous y avons commandé plusieurs plats avec un peu de riz. Pendant le repas, une petite dame remarque mon mari, Kevin, en train de languir sur la seiche qu’elle mange et gentiment elle nous propose de goûter. Me concernant, je n’ai jamais réussi à apprécier les fruits de mer.

Le lendemain, réveillée tôt pour pouvoir observer le lever de soleil, je savoure ces moments pleinement avec une petite musique dans les oreilles.

Aujourd’hui, nous prévoyons d’aller faire du bateau dans la Baie de Cat Ba et la Baie d’Halong.

Pour visiter ces baies, il faut soit connaître les bonnes personnes soit passer par les agence de voyage. Ne connaissant personne, nous avons donc opter pour la réservation de l’activité avec l’agréable personne qui tenait notre hôtel.

Après le petit déjeuner, nous prenons le bus direction le port de l’autre côté de l’île pour prendre le bateau. Nous commençons par traverser un village de pécheurs flottant. Durant ce petit voyage entre les îles, je sympathise avec un vietnamien qui vit aux Etats-Unis, un photographe. Il était accompagné d’un ami avec deux filles. Des vietnamiennes comme je connais si bien. Etant, moi-même, vietnamienne, par mon père, je connais bien ce genre de femme très jalouse et vénale qui aime se trouver des hommes vivant dans les pays occidentaux recherchant des jeunes femmes à entretenir pour leurs vacances. Ce n’est pas mon genre de cataloguer les personnes mais à force de parler, j’avais bien compris que l’un des mecs au moins avec une autre vie ailleurs.

En cette journée, il ne faisait pas si beau mais le temps n’était pas pluvieux et il faisait si bon. Je me suis installée en hauteur au deuxième étage du bateau avec mes deux compagnons de voyage pour apprécier le vent qui se glissait sur nos visage tout en admirant le paysage qui nous était offert par la nature. C’est un moment tellement simple mais si agréable. Nous parcourions la baie d’Halong. Les îles vertes et grises qui semblent flotter sur l’eau passe près de nous mais ne se ressemblait pas. La mer était calme.

Au bout de quelques minutes de navigation, nous nous amarrons à une petite maison flottante avec tout plein de kayak accrochés. Le capitaine du bateau nous annonce que nous allons faire un tour de canoé kayak mais avant cela que le déjeuner allait être servi.

D’ailleurs, nous avons partagé le déjeuner avec des français. Il y avait un groupe de 3 hommes. Des drôles de bonhommes qui se donnait un genre de racailles. L’un d’eux nous demanda si cela ne nous dérangeait pas s’il fumait en mangeant (Sachant que l’extérieur était un pas derrière moi). Mon mari lui a répondu que cela lui dérangeait. Au fils de la conversation, nous nous sommes fait qualifié de « coincé » car nous n’aimons pas avoir de la fumée dans le nez pendant notre repas. Je trouve que c’est d’un manque de savoir vivre total. Je n’imagine même pas leur comportement avec les locaux.

Quoiqu’il en soit, le repas terminé, nous sommes allés faire un tour dans les grottes, les îles en canoë kayak. Juste avant de monter sur le bateau, je ne sais pas comment mon Juju s’est arrangé mais il a atterri dans l’eau. J’en avais bien rigolé et j’en rigole encore. Les vietnamiens autours aussi s’en donnait à cœur joie.

Bon assez rigolé ! Les paysages que nous avons découvert dans ces lagons était juste époustouflant ! La mer était pleine de méduses, de magnifiques méduses de toutes tailles.

Rentrés sur le bateau, nous repartons. Nous faisons escale dans un lagon sans méduse pour piquer une tête avant de nous nous dirigeons vers l’île des singes (Monkey Islande)…. Vous vous doutez bien que ce n’est pas une véritable île des singes mais une île sur lequel les hommes ont mis des singes. De plus, il y en avait deux ou trois que les touristes chinois étaient en train de les gaver. On devait passer une heure sur cette île et les pieds à peine poser au sol que cette masse de touriste bruyant et irrespectueux m’ennuyait déjà. On choisit donc d’aller faire un tour sur le sommet de l’île. Et là !! Après avoir escaladé inconsciemment les rochers coupant en tong, nous avons eu le plaisir de contempler pendant quelques minutes un magnifique paysage de la baie d’Halong.

Le temps de revenir au port, nous étions déjà presqu’en fin d’après-midi. Nous décidons d’aller prendre notre douche et nous rendre au port de la ville pour prendre l’apéro et manger des Banh Da (une galette de riz cuit à la poêle). Nous finissons cette journée par un repas simple et un dessert que j’adore : les Che, des desserts à base de coco avec de la gelé et des fruits !! MMMmmmmmmmm !

Pour finir le séjour, nous avions déjà décidé de prendre des mobylettes pour aller visiter la réserve naturelle de l’île pour ensuite en faire le tour.

L’hôtel ou nous séjournons , nous propose des mobylettes pour pas très cher. De plus, la gérante a été adorable depuis notre arrivé. Elle nous a bien aidé pour pas mal de chose. Nous montons les mobylettes pour aller d’abord chercher de l’essence. Première petite galère, la petite dame qui nous sert l’essence raccroche le pistolet avant même que nous ayons eu le temps de voir le prix…. Et elle nous dit : « Oh ça vous fera juste tant !! » lol ok d’accord, prends nous pour des lapins de six semaines… Nous payons quand même car ce ne sont pas le peu de centimes que cela peut valoir qui vont nous faire mal au porte-monnaie mais c’est souvent comme cela ! Des petites arnaques par ci, des petites arnaques par-là ! Bienvenue en Asie !!

Nous commençons à avoir l’habitude. Nous avons alors vite tracé notre route. Ayant pris la matinée pour dormir et prendre notre temps, il était déjà presque midi lorsque nous partons. La faim nous gagne, alors nous décidons de rechercher un endroit authentique pour manger. Nous nous sommes arrêtés dans un restaurant familiale qui se trouvait être dans le salon de la famille. Leur spécialité est le poulet. Le concept est de choisir son poulet vivant pour qu’ensuite il le tue sous vos yeux si vous le désirez pour le cuisiner et en faire plusieurs pas. J’ai trouvé que le poulet n’était pas cher du tout mais j’avais mal compris. Quoiqu’il en soit, cela faisait environ 24 Euros par personnes et c’est pour une bonne famille vietnamienne. Cela me va.

Après avoir bien mangé, bien bu et bien discuté, nous avons repris la route pour nous diriger vers la réserve naturelle de Cat Ba.

Arrivés la bas, nous garons nos scooter pour continuer à pied dans la jungle. Il y a un billet d’entrée à payer qui ne vaut pas très cher et en route pour quelques heures de marches. Ce n’est quasiment que de la montée pour aller jusqu’au sommet…. Logique en même temps :p. Ah oui ! Je ne vous avez pas dit ! Vous avez le choix entre deux parcours et l’un deux vous fait atterrir de l’autre côté de l’île sans voir le sommet. Or, nous voulons retourner à notre scooter et voir le sommet. Imaginez de la montée dans une jungle tropicale, une chaleur pesante qui vous faites suer à grosses goûtes, des moustiques qui ressemblent plus à des avions de chasses qu’à des insectes et une chaleur pesante, je vous ai dit ? Bon ça va, ce n’était pas véritablement un calvaire ! L’effort valait vraiment le coup pour le paysage que nous avons eu le plaisir de contempler au sommet de l’île. Je vous laisse l’admirer à travers mes photos plutôt que d’essayer de me prendre pour Baudelaire et partir dans une description approximative.

Le temps de redescendre de cette vallée, il était déjà 16h. Nous avons pris notre petit goûter dans la petite boutique à l’entrée de la jungle. A ce moment-là, deux backpackers suédois se joignent à nous et nous avons sympathisé. On papote pendant une petite heure et décide de se revoir le soir pour manger ensemble.

Avant de rentrer à la ville, nous voulions faire une halte au bout de l’île. Du coup, nous continuons notre chemin jusqu’à voir des enfants jouer à la mise à l’eau de bateau qui se trouve être le bout de l’île sous un magnifique et pâle coucher de soleil. Ils nous encouragent à venir les rejoindre. Nous n’avions pas de maillot de bain mais Kevin et Julien y sont allée. L’eau était si bonne. Ils rigolent ensemble, font des photos et à la fin, un des enfants défit mon mari aux pompes. L’ambiance est comme je les aime ! Bon enfant !

L’heure commençait à se faire tard. Notre retour s’est fait du coup la nuit tombée. C’était drôle mais pas moins inquiétant étant habitués à notre petit confort avec nos route bien éclairées pour la plupart.

Arrivés à l’hôtel, une douche et c’est reparti pour rejoindre les suédois. Nous étions en contact par messenger sur facebook. Nous les retrouvons et partons à la recherche d’un petit boui boui pour manger des spécialités. Le restaurant choisi, nous nous installons et commandons le repas. J’avais pris du riz sauté ainsi que la suédoise et les mecs ont pris du pho, LA spécialité vietnamienne. Malheureusement, pendant le repas, Kevin sort de sa bouche un bout d’ongle fraîchement coupé… Eurk! haha ! Je vous avouerai que cela me fait plus rire que cela m’écœure. Comme par hasard, je leur ai demandé juste 5 minutes avant, étant étonné qu’ils n’aient jamais mangé de pho, ce qu’ils ont mangés tout au long de leur voyage car avant de venir au Vietnam, ils ont fait séparément la Thaïlande, la Malaisie et d’autres pays d’Asie je suppose. Ils m’ont répondu que la plupart du temps, ils commandent du poulet et des frites pour ne pas tomber sur des surprises tel que celle-ci. Cela m’a bien fait rire car j’imagine qu’ils ne mangeront plus du tout local.

Devinez quoi ??? Je voulais finir ma soirée à manger quoi ? Un che !!! Alors après les avoir quitté, avec Kevin, nous sommes partis à la recherche d’un che mais malheureusement il est trop tard et tout est fermé.

Pour la suite sur le Vietnam, je vous avouerai que je m'y suis prise trop tard. Cela fait deux ans que nous y sommes allées. J'ai donc oubliée pas mal de chose. Ce sera donc un petit résumé de ce que nous avons vécu la bas. Je vous laisse apprécier les photos.

Ohhhhh mais quel plaisir de les revoir!!!

#vietnam #thailand #backpack #backpackers #voyage #photodevoyage

@COPYRIGHT

Photographe Mariage, Grossesse, Nouveau-né, Portrait et Lifestyle

PARIS | ILE DE FRANCE | LOIRET | FRANCE | WORLDWIDE